• Algérie: les migrants expulsés désormais abandonnés à la mort dans le Sahara selon une agence de l’ONU

    Une agence des Nations Unies met en garde contre une nouvelle crise le long de la frontière du Niger après que les autorités algériennes ont commencé à déverser des migrants dans le désert du Sahara.

    Une nouvelle approche d’expulsion forcée adoptée par Alger et qui a déjà fait des morts.

    L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dit avoir apporté son soutien à près de 10.000 migrants abandonnés dans le désert depuis septembre.

    Certains ont été laissés par des trafiquants, mais d’autres ont été déportés par les autorités algériennes.

    Abandonnés dans le désert, ils ont été invités à marcher dans le désert pour rallier la ville frontalière la plus proche.

    Dans la chaleur brûlante, un certain nombre de personnes sont mortes.

    (…)

    Un migrant malien a raconté sa propre expérience

    Ils ont pris toutes nos affaires – argent, téléphone portable…tout. Ils nous ont maltraités et ils nous ont déposés dans le désert du Sahara. Et puis, nous avons été obligés de marcher des dizaines de kilomètres pour atteindre Assamaka, la première ville frontalière. C’était comme marcher en enfer. Les femmes enceintes et les enfants mineurs marchaient difficilement tandis que le soleil du Sahara était vraiment brûlant. Nous n’avions rien à manger et nous avons appris qu’au moins deux personnes sont mortes dans les dunes

    (…)

    M. Loprete a déclaré à la BBC que l’Algérie avait défendu sa décision d’expulser les migrants comme nécessaire pour prévenir l’insécurité et le terrorisme.

    Selon lui, l’Algérie ne voulait pas que des individus traversent la frontière sans que leur identité ne soit connue.

    (…)

    BBC Afrique via fdesouche


    votre commentaire
  • Toulouse(31): Les tentes de réfugiés albanais se multiplient à Saint-Cyprien

    Depuis plusieurs jours, elles font partie du paysage de l’avenue Étienne Billères, proche de la Patte d’Oie. Quatre tentes, installées à même le trottoir, juste devant l’entrée de la veille sociale, structure municipale en charge de l’orientation sur les questions d’hébergement, où se pressent chaque jour des centaines de réfugiés et de demandeurs d’asile. Les habitants des tentes le sont aussi. La préfecture de Haute- Garonne a recensé deux familles -avec cinq enfants- l’une primo arrivante, l’autre qui était hébergée à l’hôtel par l’État jusqu’au 22 février dernier, et aurait refusé une orientation vers un centre d’accueil pour demandeurs d’asile. Tous sont Albanais.

    Les Albanais figurent parmi les cinq premières nationalités dans les chiffres de demande d’asile à Toulouse. Des chiffres qui, selon la préfecture, ont «très fortement augmenté» en 2017 par rapport à l’année précédente. En 2016, l’Albanie était devenue le premier pays d’origine pour les demandeurs d’asile en France, avec 7 432 demandes enregistrées par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides.[…]

    Dans la cité, les habitants parlent d’une collaboration paisible, même si l’on sent poindre quelques tensions. «Des tentes, il y en a depuis plus d’un an ici, raconte un locataire. Mais il y a une semaine, une nouvelle vague d’habitants est arrivée.» Il parle d’immigration économique, évoque aussi un pays qui n’est pas en guerre[…]


    votre commentaire
  • Par :Pieds Noirs 9A..

     Article N°3224 du mercredi 09 mai 2018

    La France a cerveau lent ..

    (((Vont-ils enfin comprendre que le loup est dans la bergerie)))"Non pas du tout !"

    La France a cerveau lent ..

    En opposition totale aux partis ordinaires de la politique Française. Les Français de base devrait se laisser guider que par un idéal unique: la Nation, seul facteur raisonnable d’évolution historique et seule source intarissable d’œuvre civilisatrice. Le ralliement au combat mené implique non seulement une concordance sur la vision du passé que l’on doit assumer intégralement, de Vercingétorix à la République, mais aussi une convergence des vues dans l’analyse du présent et une intelligence totale au sujet du dessein à réaliser. Cette unité n’est rendue possible que par l’approbation d’une doctrine infrangible, celle du nationalisme. Définie par Edouard Drumont, Maurice Barrès et Charles Maurras, la philosophie nationaliste porte l’espoir d’un rétablissement total de la France .Elle s’exprime dans un patriotisme conscient, conséquent et agissant qui n’a pas d’autre souci que de défendre la France ,sa famille, sa tenue, sa langue, ses intérêts matériels et moraux, ainsi que son peuple, peuple d’hier, d’aujourd’hui, de demain, de toujours … Il faut aussi que le Patriotique se distingue également par un refus sans compromis du système. Au-delà des querelles partisanes et du clivage artificiel gauche de tous bords et de droite molle complice de la destruction de notre pays France , j'admet qu’un sujet de débat: la France aussi dénonce-t-elle d’une même voix résolue et la gauche des utopistes convertie aux affaires et la droite molle des affairistes qui cohabitent, somme toute, en bonne intelligence quand nos politiques ne sont pas confondues ! ...
    En mon ame et conscience ,je déclare une guerre totale à la philosophie pernicieuse des droits de l’homme, utopie maladive, née dans les loges maçonniques de la période prérévolutionnaire ; à son vocabulaire à ses fausses idoles, symboles dérisoires tachés de sang et d’infamie : bonnet phrygien et Marseillaise ou autres guignoleries, àa quoi un vrai patriote veut substituer de son logo nationaliste et ainsi du drapeau tricolore : » Nous voulons rester Français ». Il s’agit non pas d’en finir avec la Ve République pour instaurer la vie dans le même cadre sociologique et politique, mais bien de marquer une rupture définitive avec le système actuel, bref de mener une seconde révolution nationale qui verra s’établir à la tête de notre pays, un Etat fort, hiérarchisé et impartial, l’Etat de la France totale...
    On adhère par sa francise et loyauté ,dans le but de construire un état homogène, un Etat qui triompherait du mercantilisme sauvage pour subordonner l’économique au politique et au culturel par l’esprit de l’organisation corporative. Le goût pour l’action et la créativité, le culte du dynamisme, de la vitalité et de l’élan portés par l’enthousiasme de la jeunesse éviteraient à l’Etat fort de se scléroser et ainsi permettraient de concentrer l’union de toutes les forces vives de la nation en un faisceau unique. L’exigence première de l’Etat nationaliste consisterait en une assurance bénéfique de l’équilibre nécessaire entre l’initiative et la volonté individuelle d’une part, l’indispensable discipline sociale d’autre part. On parviendrait ainsi à un Etat sans étatisme, pratiquant une politique moderne à inspiration nationaliste, articulée autour des axes de programme principaux...
    On s'en fout de leur division à la con, il n'y a qu'un but : sauver le pays et le peuple avec les vrais patriotes nationalistes ,les chipoteurs, discuteurs, discutailleurs n'ont pas de place dans le débat, il n'y a que le but qui compte, on discutera des finalités après quand nous aurons sauvé ce qui peut l'être : ceux qui ont fait toutes les guerres pouvaient très ne pas aimer, ou respecter ceux dans les rangs desquels ils combattaient mais, ça ne les a pas arrêtés : "aimer (son pays ou quelqu'un) n'est pas se regarder l'un l'autre mais dans la même direction" Les rigolos vont-ils enfin comprendre ? ...Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire
  • Par: Pieds Noirs 9A..

    Article N°3223 du samedi 05 mai 2018 ..

    L'ISLAM et L'ISLAM .

    L'islam modéré ,n’existe pas ...

    L'islam qui est une doctrine qui sépare le Monde en deux [Dar-Al-Islam/Dar-Al-Arb] hérite de ce fait du caractère totalitaire du Nazisme et du Stalinisme.
    Il faut savoir que "En 1905, il y avait très peu de musulmans en France, aujourd'hui il y en a entre 11 à 12 millions turc compris sans compter les sans papiers et fraudeurs que la presse nous cachent . L'accroissement du nombre de fidèles de cette religion et un certain nombre de comportements posent problème". SOS Racisme, qui a entendu des "propos qui stigmatisent la population arabo-musulmane", a porté plainte, puis le Mrap. Mais ces organisations racialisent elles-mêmes une réflexion banale. Oui, il y a davantage de musulmans et ils sont les premiers à le faire savoir. Oui, des pratiques cultuelles heurtent la laïcité. Pourquoi le taire ?.
    Plus de 98 % de musulmans suivront la voie de l'Islam ..Et tout a fait normal car se sont leur coté positif ,et les 2% qui restera seront obligé de se convaincre.
    Quel choix reste - t-il a nos politiques complice de tout ses débordements ..Aucun autre que celui qui est devenu sa politique : "faire l'autruche pour n'avoir pas à rendre compte de ses partis pris". Etre pro - arabe et anti-raciste ( au sens de SOS racisme, MRAP ,Syndicats de gauche et compagnie ) l'a entraîné dans une contradiction quasi insoluble parce que ces postures n'ont pas été correctement posées en regard de la République par le respect de l'un de l'autre ..
    Nous savons tous, même les plus optus des individus que l'Islam est soluble dans la démocratie. ( Voir l'histoire de la Turquie depuis Attaturck jusqu'au Erdogan ou celle de la Tunisie.) L'inverse n'est pas vérifié. L 'islam ne peut intégrer la démocratie sans devoir abandonner certains de ses principes. Par contre la démocratie peut le phagocyter et cela n'est pas du gout de tout le monde. Donc la politique des défenseurs de l'islam a été basée sur le refus de s'intégrer et sur la mise en avant d'une pratique ostentatoire d'une différence qui veut présenter une des parties comme meilleure que l'autre propulsant ainsi les musulmans dans un complexe de supériorité préjudiciable au "vivre ensemble". Les musulmans ont leurs coutumes et ses leurs droits absolu dont un bon musulmans doit être accroc de l'Islam et cela va de soit comme chrétien de même si il pratique une religion ..Se sont les religions qui apportent tout ses conflits et tant de sang couler ..<<Quand les religions n'existerons plus >>? .Jamais car la franc maçonnerie se rajoute sur le tapis noir !.
    Il est dommage d'autre part que, par manque de courage, les instances dirigeantes aient amalgamé toutes les religions pour n'avoir pas à statuer sur l'islam et sa pratique seulement. Il ne fallait pas stigmatiser donc ....toutes pareilles. Ce qui fausse non seulement le débat sur la liberté de culte et la liberté de l'individu mais qui oblige à faire des impasses sur la parité homme-femme par exemple.L'islam ne reconnait pas le "mariage pour tous" HOMO ou gay comme cela vous amusent ..et là ???. pour ma part ,ils ont entièrement raison ,car cela ne pouvant qu'a faiblir la résistance d'un pays ...
    Débat qui est différent du débat sur la laïcité qui ne veut rien dire au 21 ième siècle ,ainsi qui fausse également la compréhension de ce qu'est l'islam.
    Aujourd'hui le questionnement n'est plus à remettre et si, par hasard il venait à être escamoté par un tour de passe-passe cher aux politiciens, non seulement cela serait dommageable pour le pays mais également pour l'islam lui - même.
    Dans l'esprit des masses, l'islam ce n'est que la pratique que donnent à voir les marcel, micky et compagnie de certain blog et les populations de certaines villes, de certaines banlieues. Une pratique sectaire , porteuse de violence et qui dans un environnement ou un droit différent prime, n'est pas faite pour être acceptée par qui est déjà là... Des revendications identitaires qui ne laissent d'autre choix que l'exclusion et ce à des fins de défendre ce qui existe et qui a quelques centaines, voire quelques milliers d'années.
    Le Parti socialiste comme "En Marche" de Macron, n'a pas d'autre choix et ne fera pas d'autre choix ,s'il veut rester le parti de tous les citoyens et non pas être exclusivement un parti habité par les musulmans. Dans ce cas il ne restera pas longtemps au pouvoir et son gouvernement ,ils seront dehors !..Le parti socialiste de 2012 comme les autres , quant à leurs programmes, il est possible qu'il soit établi pour barrer la route aux dirigeants tricolore fidèl a leurs pays ...Maintenant en ce qui concerne l'invasion par mer de Lampedusa et autres,vers l'Europe, l'attitude de nos médias a été exemplaire, comme toujours : ils ont détourné la tête parce que tout cela se passait dans le sud de l'Italie et qu'après tout les Italiens n'avaient qu'à se débrouiller tout seuls...
    Il ne faut tout de même pas oublier et de le faire remarquer que le gouvernement italien a, dès le début, demandé une aide européenne qui lui a été sèchement refusée. En désespoir de cause, les autorités italiennes délivrent des permis de séjour dans l'espace Schengen. "Et maintenant tout le monde se réveille en France ..Mais hélas ,il est bien trop tard "Il y aura une révolution on genre de grande guérillas .. Nos politiques et la droite molle de tout temps ,y sont resté bien trop longtemps au pouvoirs ,ils ont détruit la citoyenneté chrétienne aux fil des ans ...
    C'est à l'échelon Européen la politique de la patate douce chaude.
    En fait c'est de l'espace Schengen qu'il faudrait se retirer et fermer notre frontière !! Et ça n'est pas demain ,la veille que la droite molle (à droite de quoi on se le demande) ni la gauche ne se résoudront à défendre la Nation, comme nous voyons ce qui ce passe sur notre terre Française a ce jour avec même des cagoule brisée la capitale de la France et laissons faire pour faire du buz tout simplement, car nous sommes maintenant au milieu du carrefour où l'invasion se profile...
    L’économie et les migrations
    Dans ce domaine, il y a beaucoup de fausses idées : on prétend que l’immigration est nécessaire mais c’est un raisonnement à très court terme caractéristique des oligarques au pouvoir qui méprisent le long terme. Elle a été traitée comme si les hommes étaient des matières premières interchangeables et son coût a été négligé. De plus, comme l’a montré l’économiste libertarien Hans Hermann Hoppe, le libre échange vaut pour les biens et services mais non pour les hommes. Un échange économique repose sur la volonté d’un vendeur et d’un acheteur exprimés dans un contrat. Ce n’est pas le cas de l’immigration où l’avis des receveurs n’est pas pris en compte. Un produit ne viendra pas en France de lui-même mais avec les hommes c’est différent. Le résultat est que la liberté des citoyens est bafouée par une immigration forcée.
    La politique et les migrations
    Nous verrons l’impact de l’immigration de masse sur notre politique étrangère dans un contexte de perte de souveraineté. Puis nous verrons son impact sur la politique intérieure, occasion de voir comment l’oligarchie trahit tout simplement les intérêts du peuple français. De plus, cette oligarchie s’est attaquée à la liberté d’expression afin que le débat sur l’immigration soit étroitement encadré.
    Aspects culturels de l’immigration
    Notre culture nationale est discréditée par la repentance alors que les immigrés culturellement non européens forment peu à peu des sociétés parallèles avec des privilèges particuliers. Certes, cette société parallèle demeure minoritaire mais l’histoire est pleine de minorités qui ne se sont pas contenté d’habiter un pays mais qui l’ont remodelé. Les bolcheviks en 1917 étaient une minorité à Saint-Petersbourg mais leur détermination leur a permis de prendre le pouvoir. On est aujourd’hui face à un processus de colonisation culturelle et non de simple immigration d’individus prêts à se fondre dans la nation. Face à l’agressivité des lobbies immigrés qui réclament toujours plus de privilèges de l’Etat, notre culture est en pleine dérive et ne permet pas de présenter un modèle qui permettrait l’intégration. Celle-ci ne se fait que marginalement. Il ne faut pas alors s’étonner des hauts taux de criminalité de la population étrangère et des émeutes qui éclatent ça et là dans les banlieues.
    Aspects religieux de l’immigration
    La France espère éviter la formation d’un islamisme extrémiste sur notre sol grâce à son héritage laïc. C’est là encore une illusion. Beaucoup de djihadistes sont prêts à sacrifier leur vie pour leur religion islamique : qui est prêt à sacrifier sa vie pour la laïcité ?. La laïcité est un sabre de bois face à un Islam conquérant. Le dynamisme islamique s’oppose au déclin du christianisme protestant et catholique. Un vide religieux se créé et menace ainsi notre identité. Une société peut-elle survivre à la disparition de son socle religieux ?? NON.. On peut en douter. En Europe, seule la Russie pratique, tout en étant laïque, une promotion de l’Eglise orthodoxe considérée comme inséparable de l’identité nationale. La Pologne a montré comment une religion forte permettait de s’opposer au marxisme. Le sociologue Jules Monnerot a qualifié l’islam de « communisme du 21e siècle ». Si c’est le cas, nous devons revoir aussi la place de la religion dans la société Française. Sur le sujet de l’Islam, on constate encore une fois que les élites ont une opinion très différente du peuple. Ce dernier a peur. En fait, à tout moment de l’histoire, lorsqu’une invasion étrangère s’est produite, une grande partie des élites dirigeantes, les oligarques, ont pris le parti de la collaboration.
    En conclusion, nous verrons si la problématique de l’immigration ne doit pas être réexaminée en termes de collaboration et de résistance. En l’absence de résistances nationales, Caldwell pense que les pays européens disparaîtront, comme Byzance a disparu devant l’Empire ottoman. La France est une des plus concernée dans cette marche vers l’autodestruction comme d’ailleurs le fut sa fille l'Algérie Française par voie génocidaire ...

    Pieds Noirs 9A..

     

     


    votre commentaire
  • Paris, « capitale des migrants » : 3000 clandestins installés, 550 supplémentaires arrivent chaque semaine

    Publié par: Pieds Noirs 9A..

    Près de 3000 migrants sont installés dans le nord de la capitale et 550 supplémentaires arrivent chaque semaine. Le Parisien est allé à la rencontre « de ses hommes déracinés » et des riverains qui vivent au plus près de ces camps.

    De dérisoires habitats de fortune, au pied du colossal centre commercial du Millénaire. Sur les rives du canal Saint-Denis, quais du Lot et de l’Allier, aux confins du XIXe arrondissement et d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), les tentes igloo ne cessent de fleurir, depuis le mois de février dernier, pour accueillir les migrants qui continuent d’affluer — quelque 80 personnes chaque jour — dans la capitale.

    Aujourd’hui, ils sont près de 2 500, originaires en majorité de la corne de l’Afrique. 60 % d’entre eux sont Erythréens ou Soudanais. La plupart obtiendront probablement, à la fin d’un interminable parcours migratoire, un titre de séjour en Europe. […]

    Le Parisien via fdesouche.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires