• Une gérante d’hôtel à Nice accueil Mohamed en situation irrégulière.

    Une gérante d’hôtel à Nice accueil Mohamed A., un migrant tunisien en situation irrégulière, il l’agresse sexuellement et la bat .

    Elle l’a accueilli dans son hôtel qu’elle gère sur la Côte. “Il ne savait ou aller et vivait une situation très précaire dans un squat” déclare-t-elle vendredi à la barre du tribunal judiciaire de Grasse. Elle l’a connu par l’intermédiaire de son cousin et aussi ex-amant. “Il était gentil et courageux, il logeait dans la chambre de bonne”.

    Au fil du temps une relation amoureuse lie le couple mais se détériore dès après le premier confinement. Le 26 juin, Mohamed Aloulou, un Tunisien de 36 ans, pénètre dans la loge de la victime, en rez-de-chaussée par la baie vitrée restée ouverte. Alcoolisé (0,64g par litre d’air expiré) il lui impose une relation sexuelle et un rapport violent avec pénétration, la gifle, et s’enfuit en ayant été pris à partie par un client de l’hôtel avec lequel il échange des coups.

    […]

    Le tribunal dans son délibéré condamne Mohamed Aloulou à une peine de quatre ans de prison, assortie d’une interdiction du territoire français pendant dix ans, avec inscription au fichier des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes.

    Nice Matin via fdesouche


  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Juillet à 09:59

    Elle a eu ce qu'elle méritée ! 

    Et moi Français a poils avec ma valise en 1962 "chambre plein pot" comme les chauffeurs de taxi !

    NI OUBLI !

    NI PARDON !

    2
    Jeudi 29 Juillet à 08:14

    dans   ce   genre    de    cas    je   pense    toujours    bien  fait   pour ta    gueule !

      • Jeudi 29 Juillet à 08:56

        Bonjour trublion 

        Elle n'a pas était assez caressée à mon goût cette salope, car c'est une salope POINT!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :