• Un barbare du "vivre ensemble" essaye de brûler vifs 50 collégiens ...

    Gratitude : un migrant « intégré » essaye de brûler vifs 50 collégiens italiens

    Publié par: Pieds Noirs 9A..africain,brûler,collégiens,gratitude,migrant

    « Personne ne sortira d’ici vivant »

    Un chauffeur de car sénégalais, avec la « nationalité italienne » et marié à une Italienne, a pris en otage une cinquantaine de collégiens qu’il conduisait pour une sortie sportive.

    Cet immigré les a pris en otage et a voulu brûler vifs les enfants et leurs accompagnateurs (la police a pu l’en empêcher) pour protester contre le fait que l’Italie ne se laisse pas envahir davantage par les clandestins africains…

    Europe 1 :

    « […] Les 51 élèves d’un collège de Crema voyageaient dans le cadre d’une sortie sportive avec trois accompagnateurs, quand le chauffeur a subitement changé de chemin prenant la direction de l’aéroport de Linate. La prise d’otage a duré une quarantaine de minutes. « Personne ne sortira d’ici vivant », a-t-il lancé, selon les témoignages de plusieurs enfants. Armé de bidons d’essence et d’un briquet, il leur a pris leur téléphone portable et a demandé aux accompagnateurs de les ligoter avec du fil électrique.

    « Il nous menaçait, disait que si nous bougions il verserait l’essence et allumerait le feu. Il n’arrêtait pas de dire qu’il y avait tant de personnes en Afrique qui continuaient à mourir et que c’était la faute de [Luigi] Di Maio et [Matteo] Salvini » (les deux vice-Premiers ministres italiens et hommes forts du pays), a raconté une jeune fille.

    Elle précise que le chauffeur « se retournait et versait de l’essence par terre » et qu’il a aussi brandi « un pistolet et un couteau ». « Puis les carabiniers sont arrivés et nous ont sauvés ». Selon le procureur Francesco Greco, le chauffeur a en outre percuté une voiture où se trouvait un père de famille et son enfant, qui se sont enfuis avant que leur véhicule ne prenne feu. Le bus et la voiture ont été entièrement calcinés. […]

    Le chauffeur a forcé un premier barrage de deux véhicules de police, avant d’être bloqué contre un parapet par trois autres voitures. Faisant face à deux carabiniers, l’homme a ensuite mis le feu au bus, tandis que d’autres carabiniers brisaient des vitres à l’arrière du bus pour faire descendre les enfants, hurlant et pleurant. Une douzaine d’enfants et deux des adultes ont été conduits à l’hôpital après avoir été légèrement intoxiqués par la fumée.

    Source : contre-info


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :