• Des femmes d'honneurs pour leurs libertés ...

    Des femmes d'honneurs Pour leurs libertés ...Par:Pieds Noirs 9A..
    Les Harkettes de Catinat .

    Des femmes d'honneurs Pour leurs libertés .

     

    C'est quoi ! (des Harkettes)
    Oui se sont des Femmes courageuses combattantes anti FLN pendant la guerre d'Algérie 1959-1960. Il s'agit de femmes appartenant a la harka de Catinat (actuelle Settara) (on les surnomma les Harkettes) Il fait référence au terme masculin harki, qui désigne de 1957 à 1962 des soldats indigènes musulmans engagés aux côtés de l’armée Française dans des unités appelées harkas, région ou les femmes s'émancipèrent sans trop de difficultés : on leur proposa de porter les armes, certaines furent sélectionnées, on les instruisit. Elles prirent part à des missions d'assaut ou de protection de convois...Un dur travail dans ses vallées et montagnes ...

    80% des sources disent qu elles ont été torturé et massacré avec leurs enfants , par l'ALN / armée des frontières après le 19 mars 1962 et nous connaissons la suite .A ce jour aucune enquête sérieuse n'a jamais été mené ,ni par le comité international de la croix rouge , ni par d'autres ou ONG .

    Des femmes d'honneurs pour leurs libertés ...

    Les Harkettes de Catinat .

    janvier 1959, une harka féminine est créée à Catinat par le lieutenant Français Onrupt, chef de la SAS de Catinat, sous le nom de « comité féminin ». Les femmes y apprennent à bétonner, à poser des tuiles et à installer des lignes électriques dans la ville assiégée. Discutant entre elles, elles découvrent qu'elles sont un certain nombre à ne pas vouloir du mariage qu'on leur impose et d'être soumise ...

    Le lieutenant Onrupt après réflexion faite se décide à armer quelques femmes :34 volontaires sont retenues, essentiellement des veuves ou des femmes de maris harkis. Après plusieurs mois de formation, elles assurent la protection des récoltes et des convois sur certaines routes, en particulier vers El Milia .

    La harka est connue sous le nom de « harkettes de Catinat »

    La harka est dissoute en 1961. Cependant, certaines personnes suggèrent que la harka féminine de Catinat ne serait pas la seule : leur existence n'est jamais officielle, ce qui rend leur recensement difficile .

    Le 3 mars 1960, le général de Gaulle visite la SAS de Catinat au cours d'une inspection militaire (connue sous le nom de la « tournée des popotes »), en compagnie du général Roger Trinquier, commandant du secteur militaire d’El Milia .

    Selon des témoignages des sites Pieds Noirs .
    Leurs enfants ont été massacrés en premier , après les mamans .

    Des femmes de courage et d'honneurs ...

    Des femmes de courage et d'honneurs ...

    Des femmes de courage et d'honneurs ... 

    Des femmes de courage et d'honneurs ...

    Des femmes de courage et d'honneurs ...

    Consécration ultime, le Général de Gaulle se rend le 3 mars 1960 dans la SAS de Catinat. Pour autant, cela ne peut masquer l'hostilité croissante de la population travaillée par le FLN et gagnée de plus en plus à l'idée d'indépendance. Les « harkettes » de Catinat sont, plus encore que les hommes, considérées comme des traîtres. À la mi-1961, la harka est dissoute.

    Des femmes d'honneurs pour leurs libertés ...

    Des femmes d'honneurs pour leurs libertés ...

    Respect à ses femmes qui ont tout donné et tout perdu que même certaines leurs vies avec leurs enfants...

    Pieds Noirs 9A 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :