• Arrestation d’un maire gauchiste pour aide à l’immigration clandestine

    Italie : arrestation d’un maire gauchiste pour aide à l’immigration clandestine


    « Que vont dire maintenant Saviano et tous les bien-pensants qui voudraient remplir l’Italie d’immigrés ? » a ironisé, lundi, le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, ­rejoint par son secrétaire d’État et responsable du Mouvement Cinq étoiles Carlo Sibilia, qui annonce « la guerre au business de l’immigration » et va ­jusqu’à faire un parallèle ­entre les ennuis ­judiciaires de « Mimmo » ­Lucano et ­l’exploitation ­financière des migrants par la mafia.

    Le maire de Riace en Italie, Domenico Lucano, avait choisi d’accueillir des migrants pour redonner vie à son village. Mais pour la justice italienne, il est désormais soupçonné d’avoir été trop loin et d’avoir favorisé l’immigration clandestine.

    Domenico Lucano est accusé d’avoir organisé des mariages de convenance entre des habitants de son village et des femmes étrangères, afin de leur obtenir un titre de séjour. Le communiqué cite des extraits d’écoutes téléphoniques dans lesquelles Domenico Lucano semble effectivement agir, en connaissance de cause, contre la loi en vigueur, qualifiée de « stupide ».

    « Je vais vous faire la carte d’identité, je suis hors-la-loi, je suis hors-la-loi, car pour faire la carte d’identité je devrais avoir un permis de séjour encore valable. En plus, vous devriez démontrer que vous résidez à Riace, que vous avez une habitation à Riace (…), j’assume la responsabilité et je vous dis que ça va », dit-il ainsi à une femme étrangère dans une conversation enregistrée par les enquêteurs, selon le parquet.

    Dans les années 2000, M. Lucano, un maire de gauche, a été l’un des premiers à parier sur l’accueil des réfugiés pour redonner vie à son village de 1.800 habitants. Depuis, des dizaines d’Afghans, Érythréens ou Irakiens se sont installés, repeuplant le village et son école, attirant même le tourisme en rouvrant des ateliers d’artisanat local main dans la main avec des anciens du village. Distingué en 2010 comme troisième « meilleur maire du monde », cité parmi les 100 personnalités les plus influentes par le magazine Fortune en 2016.

    Source : http://fdesouche.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :