• acceuil

    « Etre française »  

  • L'auteur

     Ecrivain. Apostat.

    Et si la gauche bien-pensante, qui se prétend antiraciste, était raciste ? Il faut bien analyser ses discours universalistes pour déceler le racisme sophistiqué qu’elle a développé à l’encontre des descendants d’immigrés qu’elle utilise comme de la chair à canon en avançant son projet de domination globale sur la politique de France et de Navarre depuis 1981.

    Lorsqu’elle prône la politique de l’excuse permanente et du laxisme dans les quartiers difficiles qu’elle a encouragés à prospérer au nom de la fraternité humaine, n’est-elle pas au service d’une immigration sans contrôle pour garder le pouvoir ?

    En effet, elle suit scrupuleusement les recommandations du think tank Terra Nova qui lui conseille de se détourner des modestes franchouillards – car ils ne votent plus en faveur de la bien-pensance – et de s’investir dans la défense des nouveaux arrivants sur le sol français qui sont facilement manipulables et qui font le bonheur des capitalistes.

    N’a-t-elle pas encensé leur culture d’origine pour mieux détruire le projet assimilationniste qui a fait la France de jadis ? Elle les a carrément déresponsabilisés en leur fermant les portes de la culture des siècles des Lumières, vecteur de l’adhésion à la France.

    Cette gauche du cynisme fait croire aux Français issus de l’immigration qu’ils sont discriminés et que la société française est raciste, ségrégationniste et colonialiste. Afin de les assujettir à son idéologie, elle se déclare favorable à un aménagement de la laïcité pour acheter les voix de l’islam. Plus anti-islamophobe qu’elle, tu meurs.

    Au fil du temps, son idéologie est devenue islamo-gauchiste. La taqîya est passée par là.

    Elle, qui a toujours bouffé du curé, se retrouve du jour au lendemain admiratrice d’Allah, en faisant les yeux doux aux islamistes. N’a-t-elle pas sabordé les idéaux de la République dans l’espoir de garder quelques strapontins ?
    Après avoir perdu la bataille de ses idées dites progressistes auprès des classes populaires françaises, elle s’est recyclée dans un universalisme bidon qui n’a ni tête, ni queue, en attirant dans ses filets dérivants les nouveaux arrivants en leur faisant miroiter le paradis sur terre. En tout cas, mieux que leur enfer d’origine.

    Elle s’est lancée dans la promotion de l’islam, oubliant son athéisme de base et son acharnement légendaire contre Jésus, pour satisfaire les revendications religieuses de ses nouveaux clients (voile, burka, halal, cantines scolaires, facilité des constructions des lieux de culte). Et pour y arriver, elle a jeté à la poubelle les principes de la laïcité.
    Elle est devenue l’alliée de l’islam en vue de glaner quelques voix lors des élections.

    D’ailleurs, elle n’a que du mépris envers les apostats de l’islam et de tous les Français issus de l’immigration notamment les Franco-Berbères qui se sont libérés de sa tutelle.

    Et pour amadouer ses clients islamistes, elle joue la fibre anticolonialiste en les enfermant dans un récit historique qui ne reflète guère la réalité. Et c’est du pain béni qu’elle a offert aux ouailles de Mahomet.

    Toute sa stratégie est basée sur la falsification de l’histoire pour garder le pouvoir, même par le mensonge et le reniement.

    Dans la cocotte-minute immigrationniste, cette gauche hédoniste a mis tous les ingrédients de la sécession, faisant des quartiers perdus de la république des lieux de relégation et d’un séparatisme qui commence à poindre à l’horizon.

    Au nom du vivre-ensemble, elle a créé les conditions d’un racisme sophistiqué à l’encontre de ces nouveaux Français pour lesquels elle a fermé la porte de l’intégration et de l’assimilation à la République. Elle a chassé de son lexique l’effort et le savoir en leur vendant la paresse intellectuelle et l’oisiveté pour mieux les plonger dans l’assistanat et le trafic de stupéfiants.

    Et qui sont-ils, les clients de ces trafiquants de drogue ?

    Cette gauche déracinée a développé chez les habitants des banlieues une forme de schizophrénie pour qu’ils restent attachés viscéralement à leur culture d’origine tout en refusant celle de la France, ce pays de fraternité qui leur a permis de sortir de la misère et de connaître une vie meilleure.

    En vérité, avec la politique de l’amalgame qu’elle a méticuleusement ancrée dans l’esprit de ces derniers, elle espère se régénérer.

    En développant le communautarisme qui a pour conséquence la création d’un apartheid qui ne dit pas son nom, elle a créé les conditions de la partition de la France.

    En s’acoquinant avec l’islam, elle prépare la soumission en douceur des Français car elle feint d’ignorer l’histoire islamique en la mettant sous le tapis.

    Aujourd’hui, en France, clamer cette vérité, c’est s’exposer à la vengeance des adeptes d’Allah dont cette gauche et certains libéraux sont devenus des vassaux au nom de la paix sociale.

    Quand on sait que seule la rigueur permet à n’importe quel individu de se hisser socialement, il ne faut pas sortir des grandes écoles pour comprendre que la gauche, toute tendance confondue, a enfermé les nouveaux arrivants dans un mythe qui n’existe pas, avec l’arrière-pensée d’en faire ses obligés parce qu’elle croit qu’ils lui sont redevables. Pour l’éternité !

    En chassant de leur esprit la combativité face à l’adversité de la vie, la gauche et ses alliés ont de fait instauré la discrimination pour éviter l’émancipation des Français issus du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne, en provoquant un esprit belliciste envers la France, ouvrant ainsi un boulevard aux mouvements indigénistes et décoloniaux qui réclament la réécriture de l’histoire avec les émotions du moment faisant fi de la marche du temps.
    Car pour ces derniers, la France doit tomber dans les abîmes de l’Histoire.

    En criant vengeance plus fort que les autres, ils veulent ressusciter le passé et punir ainsi la mère-patrie pour tous les bienfaits qu’elle leur a apportés.

    Finalement, avec cette montée des minorités qui veulent morceler le pays en petites républiques islamiques, la gauche des apprentis sorciers est responsable de la désintégration qui attend la France de pied ferme. En cautionnant le désordre qui règne en maître des céans dans les quartiers fortement islamisés, elle y prépare l’application de la charia…

    Les mots n’ont plus de sens dans le monde du déni perpétuel inventé par cette gauche méprisante qui a sciemment oublié que la vie prospère là où on s’enracine, là où on ne compte que sur soi pour s’en sortir et là où surtout on rêve d’un avenir meilleur. Et ce futur radieux existe réellement en France si chacun y fait l’effort nécessaire.

    Hélas, cette idée toute simple est partie en fumée dans les territoires perdus de la République où seule compte la vengeance qui est scandée matin et soir au nom de l’antiracisme, cette nouvelle religion du XXIe siècle.

    Il est temps que cette gauche cesse d’attiser le feu de la division !

    Hamdane Ammar


    votre commentaire
  • Danièle Obono est la honte des Noirs de France

    « Nique la France et son passé colonialiste, ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes/Nique la France et son histoire impérialiste, ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes. »

    Ces vers de la chanson du groupe ZEP avaient été accusés d’incitation à la haine par des associations et une plainte fut déposée dans ce sens. Mais pour défendre les artistes, le magazine Les Inrocks lançait, en 2012, une pétition qui fut cosignée par diverses personnalités associatives et politiques de gauche, dont , candidate suppléante de Ian Brossat aux élections législatives de la même année.

    Rappelons que Danièle Obono est née au Gabon. Arrivée en France à 10 ans, elle est naturalisée en 2011, concrétisation d’un parcours réussi au sein de la République, qui lui aura tout donné.

    L’une des contraintes de la naturalisation, somme toute relevant du bon sens, est l’obligation de respecter les valeurs qui font la France. Avouons que voir une personne nouvellement naturalisée soutenir ce « Nique la France » puis figurer comme suppléante aux législatives la même année, ça amène à se poser forcément des questions.

    Alors, du coup, en 2017, lorsque Danièle Obono est élue députée, il était tout à fait prévisible que les journalistes interrogent la députée LFI sur sa position de 2012. C’est ainsi que, dans une émission des « Grandes Gueules », sur RMC, elle démontra qu’il lui était plus facile de dire « Nique la France« » que « Vive la France ».

    Depuis lors, on voit Mme Obono et ses amis de LFI, ses amis racialistes, décoloniaux et indigénistes, dans toutes les actions visant à stigmatiser, à accuser la France. C’est même devenu une marque politique dont elle use et abuse avec fierté.

    Danièle Obono est l’égérie de l’indigénisme au sein du parti dont elle est élue ; pour preuve, elle ne s’est, d’ailleurs, pas gênée pour prendre la défense de la porte-parole du Parti des indigènes de la République (PIR) quand cette dernière fait la promotion du communautarisme.

    En réaction à la nomination de  au poste de Premier ministre, Danièle Obono a eu la plus piteuse réaction de sa carrière politique : parlant d’homme blanc le concernant, elle s’attire les foudres de toute la classe politique, en dehors des Insoumis, et s’attire également la colère de beaucoup de Français qui ont enfin découvert son jeu délétère.

    Danièle Obono est le pire personnage pouvant représenter les Noirs au sein du monde politique en France : elle est nulle, incompétente, raciste et sectaire. Elle est la honte des Noirs de France.


    votre commentaire
  • L’Algérie demande une nouvelle fois à la France de se repentir… et puis quoi encore ?

    Vendredi 3 juillet 2020 : la France restitue à l’Algérie 24 crânes de combattants arabo-berbères décapités en 1849 à Zaatcha. Sans attendre, dès samedi, profitant d’un contexte international favorable, le président Abdelmadjid Tebboune, dans une interview donnée à France 24, a demandé que la France aille plus loin dans ses excuse pour la colonisation de son pays : « On a déjà reçu des demi-excuses. Il faut faire un autre pas […] On le souhaite. » Et d’ajouter que notre Président était « quelqu’un de très honnête ». Que devons-nous craindre ? Encore une manipulation de l’Histoire ?

    Oui, car le siège de Zaatcha fut une boucherie bien partagée ; oui, car le cheik Bouziane, ayant proclamé le djihad, agissait par dépit et non par patriotisme ; oui, car lui-même fit décapiter à tour de bras, amis ou ennemis, selon une vieille méthode terroriste ; oui, car déjà c’était une « guerre civile » arabo-berbère ; oui…

    Le gouvernement algérien peut-il enfin assumer que son parti pris idéologique de désignation perpétuelle de l’ennemi français pour étouffer le besoin démocratique de sa « jeune » nation – elle a, quand même, aujourd’hui, 58 ans – n’est plus porteur de foi ni de cohésion identitaire ? Certes, l’hymne national algérien, le Kassaman, que nos dirigeants politiques écoutent sans broncher, au garde-à-vous, lors des rencontres diplomatiques, éructe : « Yâ firansâ inna dhâ yawm ul-hisâb » (« La France doit rendre des comptes »).

    Curieusement, voici la « jeune » République algérienne comme atteinte en ses chefs de schizophrénie, maladie d’adultes, dans laquelle le dément vit dans le passé, comme si le réel n’existait pas. Sorte de paralysie figée dans le souvenir falsifié du drame de 1954. Serait-elle un de ces « fils prodigues », mal émancipé avec pertes et fracas d’une paternité oppressive mais qui, incapable de couper le cordon ombilical, voudrait « le beurre et l’argent du beurre » pour s’assurer subsistance et identité ? Quoi qu’en dise le Kassaman, qui proclame aussi « Wa tawaynâhu kamâ yutwa l-kitâb » (« Nous l’avons clos comme on ferme un livre »), le livre reste ouvert à la page du reproche et du reniement non assumé.

    Ne reprochons pas au Kassaman des élans belliqueux copiés sans vergogne ; petite musique d’un « sang impur » abreuvant des sillons… Mais notre République honteuse n’aide pas le patient à la guérison : rappelons-nous ce que disait le candidat Macron, en 2017, lorsqu’il se permettait de réveiller la haine en disant de la colonisation : « C’est un crime. C’est un crime contre l’humanité. C’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes. » Pas étonnant que le président algérien se soit engouffré de nouveau dans la brèche. Mais lui aussi fait fausse route, même si nous savons qu’une nation ne se conforte que par la désignation d’un danger mortifère.

    Non, la colonisation française d’avant l’idée du crime n’est pas un « crime contre l’humanité ». Elle a été une politique impériale, dominatrice, oui. Mal conduite, oui. Mais appuyée aussi sur les élites claniques de l’époque. Elle a eu ses horreurs criminelles, elle a eu ses grandeurs et ses sacrifices. Elle a surtout contribué, par défaut, à créer un peuple algérien.

    Lors de sa visite à Alger de décembre 2017, Emmanuel Macron avait promis la restitution des restes humains entreposés au musée de l’Homme. C’est chose faite et c’est heureux. Honneur aux vaincus ! Il est abominable de laisser un fantôme sans sépulture. En 2014, le crâne d’Ataï avait ainsi rejoint la Nouvelle-Calédonie, dans le respect d’anciens rites.

    Mais il est tout aussi abominable d’instrumentaliser l’Histoire et, pour nos gouvernements, d’y céder. Méditons quand même cette parole d’Évangile : « Laisse les morts ensevelir leurs morts. » Comprenne qui pourra.

    Pierre Arette

    Source : http://bvoltaire.fr


    1 commentaire
  • Ma France qu'es-tu devenue ...Par: Pieds Noirs 9A..

    Article N°6205 du lundi 06 juillet 2020..

    Ma France qu'es-tu devenue ...

    La France n’est plus que l’ombre d’elle-même ,est à l’image d’une gouvernance où l’indécision est la généralité ! La France n’est plus que celle du « je-m’en-foutisme » des bons bobos socialio-écolo gauchos communistes de l'internationale !.C’est l’image de la France dont le président quand il s’adresse à ses compatriotes les traître de minables ,ainsi de salir son pays et son armée a ce que fut notre ennemi  ! C’est l’image de la France dont le président n’ose même pas souhaiter un à ses compatriotes qui lutera contre la vermine pour que la France restera la France !

    https://www.lyonmag.com/medias/images/algrie-can-victoire-ok.jpg

    Image :Des supporters sur un bus TCL - DR Twitter @Boateng__19 Lyon : klaxons et bagarres, ils fêtent bruyamment la victoire de l’Algérie à la CAN

    Français vous êtes trop cons, vous refusez d'aller voter et vous semblez surpris de voir arriver au pouvoir les pastèques écolobobos gauchiasses qui vont vous la mettre bien profond !

    Demain tous a vélo, préparez les bougies, la frontière s'arrête à l'horizon et vive l'immigration.

    Depuis plus de 50 ans vous prenez un plaisir malsain à vous faire sodomiser, le pantalon sur les genoux et le pot de vaseline à la main comme le petit ,s'allonger devant la famille du traître Audin ,comme Hollande devant Théo et j'en passe...

    Ça sera sans moi, j'arrête tout, à force de gueuler dans le désert en vain, je crève de soif, démerdez vous tout seul.Vous aurez a choisir la valise ou le cercueil .Dans tous les pays que vous irez ,vous serez des étrangers et citoyens de deuxième zone  .

    Je suis d'une génération qui a vue mes grands parents subir et combattus l’ennemi , sont morts pour notre patrie ,notre France .ALORS que les survivants pensaient s'être sacrifiés pour notre avenir, vous avez tout gâché par votre lâcheté et votre stupide insouciance.Une autre partie de ma famille, en ce 5 Juillet 1962 se souvient du massacre d'Oran quand les fellagas ont tués et massacrés des milliers de Français sous le regard absent de plus de 18000 hommes de troupes empêchés d'intervenir par les ordres du général De Gaulle   « Surtout, ne bougez pas ! » scrupuleusement observés par le général katz (surnommé le boucher d'Oran) .

    La tuerie dure près de six heures. Lorsque, à 17 heures, les gendarmes Français sortent enfin dans la rue, le calme revient aussitôt. Les cadavres jonchent la ville, on en trouve pendus aux crochets de l'abattoir dans les boucheries, des  cadavres dans des poubelles...

    Depuis plus de cinq décennies vous avez détruit toutes les valeurs qui faisaient de ce pays un modèle pour beaucoup par le monde,un pays qui d'après des études faites ,20 ans plus tard ce positionner après le Japon .

    Vercingétorix, Charlemagne, du Guesclin, Jeanne d'Arc, Saint Louis, Louis XIV, Napoléon feront toujours partie de "mon histoire de France" n'en déplaise aux gauchos collabos qui veulent les supprimer. Je ne me mettrai jamais à genoux devant une racaille voulant prendre le sol de France .devenue icône par la grâce de journaleux et de tout ses étrangers au sein de l'Etat stupides soucieuses de s'auto-flageller ni devant une ado attardée se croyant prophète du CO2.

    Les barbares peuvent bien déboulonner toutes les statues qu'ils veulent, je ne suis plus concerné ,la France se comporte en lâcheté ,a part les Identitaire qui se décarcasse pour le pays ,pour vos enfants et personne les soutiennent . 


    Un conseil, préparez a vous démerdez car la France est foutu , apprenez a survivre dans un Etat qui ne sera plus le votre ! les temps qui viennent seront difficiles à vivre et à mourir pour les êtres fragiles que vous êtes devenus, la moindre grippe, le moindre rhume peu vous être fatal, à  force de vous faire vacciner pour un oui ou pour un non, vos défenses immunitaires sont réduites à néant et vos chances de survivre loin des centres commerciaux  est proche de zéro

    D'être des frères d'armes ,ensemble le baptême du feu
    J'ai été témoin de la souffrance et d'être abandonner par la mère patrie 
    Alors que le massacre des chrétiens redoublaient d'intensité ,et bien qu'ils m'aient porté un coup fatal au cœur de mon pays ,dans la peur et l'inquiétude,toi la France avec le grand traître pour avoir la paix ,pour avoir vacances tranquille , tu nous a abandonnés a tous ses frères d'arme patriote de la mère patrie .

    ALORS ;

    Il y a tant de mondes différents ,tant de soleils différents ,et nous n'avons qu'une patrie ,qu'une mère .Il être fous de faire la guerre à nos frères d'armes Français ,Mais il est écrit à la lumière des étoiles ,et chaque ligne de notre  paume notre destin ..

    Hélas si rien n'est pris en mains ,tout sera foutu et vous aurez une France Afro-musulmane islamique et cela se terminera comme l'Algérie Française ...

    Continuez à vous allongez ....L'Algérie continue à vous demandez des excuses !. Et le petit de l'Elysée en remettra une couche pour pouvoir avoir une France Algérienne pour avoir la paix ...

    Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire
  • VOILA UN MESSAGE DÉCLARATION DE GUERRE À LA FRANCE ADRESSÉ PAR UNE AFRICAINE SUR UNE PAGE FB

    Cette africaine habite a Neuilly  et monte une révolte contre la France en incitant à la haine contre les blancs et la France ou elle réside!...


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique